La PAL de Maurice

Cet été, nous partons (Mr Boudoirquiboude et moi-même) vers la merveilleuse destination qu’est l’île Maurice. Prenant l’avion, il m’est impossible d’embarquer toute ma PAL et mes grands formats… snif. Après un instant d’égarement, j’ai vu le bon côté des choses et je me suis dit: mais c’est génial tu vas pouvoir faire une seconde PAL spécial poche! J’aime faire des piles de livres, des listes, rêvasser à toutes les histoires que je vais découvrir pour finalement lire la moitié et m’égarer vers des ouvrages imprévus. Que voulez-vous je suis un vrai cœur d’artichaut dès qu’il s’agit de littérature.

Voyons la pile en image:

paldemaurice
PAL rangée par ordre croissant s’il vous plait!

Il y a tout d’abord le dernier poche que j’ai acheté tout mignon avec ses 255 pages: Phare 23 de Hugh Howey. Selon le résumé, il va être question d’un gardien de phare dans l’espace au XXIIIe siècle. Je suis d’ors et déjà conquise.

Ensuite, un roman fantasy acheté cet hiver qui culmine à 285 pages: Sorcières Associés d’Alex Evans. Il parait que c’est drôle. Nous suivons une enquête menée par deux sorcières, Tanit et Padmé, dans la cité de Jarta où selon le résumé il va être question de maison close, de vampires, de zombies et de goules entre autre… Cela m’a tout l’air d’être un parfait roman WTF pour m’accompagner dans l’avion.

Les choses sérieuses commencent maintenant avec Le Livre de Gould de Richard Flanagan. Je me souviens avoir achetée ce livre pour deux raisons: il y avait un hippocampe sur la couverture (cessons de nous mentir nous faisons tous ça un jour ou l’autre) et le titre contient le nom d’un de mes musiciens préférés. J’ai ensuite découvert le sous-titre: « roman en douze poissons » et le sujet: l’histoire d’un peintre bagnard au XIXe siècle en Tasmanie. Ses 436 pages m’accompagneront à la plage!

Le prochain roman est un livre que je souhaite lire depuis longtemps, que j’ai oublié sur mon étagère. En rangeant je l’ai retrouvé et je me suis dit que c’était le bon moment pour le lire. Il s’agit de La Maison de l’Arbre Joueur de Lian Hearn. Nous sommes encore dans l’historique car ce roman parle d’une jeune femme habitant au Japon dans les années 1850. On est sur 583 pages de Japon qui veut bien s’ouvrir à l’internationale mais en fait non à la sauce du XIXe avec une héroïne forte et émancipée. J’ai bon espoir en cette histoire.

Vient ensuite le livre acheté pour le résumé et clairement pas pour sa couverture: La Ballade de Cass Wheeler de Laura Barnett. On attaque les pavés, il pèse la modique somme de 658 pages. Il raconte l’histoire d’une vieille chanteuse passée de mode qui va retrouver des vieilles chansons qu’elle a enregistré mais jamais publiée. A travers la création de ce nouvel album, des souvenirs vont progressivement remonter à la surface. J’attends d’être divertie à la plage sous les cocotiers. On verra bien.

Un deuxième roman fantasy pour la route avec le premier tome de la série Les salauds gentilshommes de Scott Lynch. Je sais que cette saga a eu beaucoup de succès. Je n’ai pas envie de lire le résumé pour me garder la découverte de ses 702 pages. Oui c’est un joli pavé.

Avant-dernier roman, Agent Double de Daniel O’Malley. Une histoire de guerre secrète entre agents secrets britanniques aux pouvoir magiques avec des créatures surnaturelles à notre époque. 861 pages qui promettent aussi beaucoup d’humour et d’action.

Et enfin le dernier et non des moindres que j’ai acheté au début de l’année et que j’ai gardé précieusement pour le lire à l’occasion de ses vacances. C’est mon pavé de l’été: Une colonne de Feu de Ken Follett. 983 pages que je vais dévorer avec gourmandise. Je sais que je ne vais pas être déçue. Ken Follett est un auteur fétiche pour moi. Il me suit et m’accompagne depuis ma première année de fac. Il est ma cabane dans les arbres.

Pour résumer, de la SFFF au sujet un poil barré, un contemporain feel good et de l’historique avec quelques gros pavés. Les vacances s’annoncent merveilleuses!

Au fait, j’emporte aussi ma liseuse histoire de varier les plaisirs et puis on n’est jamais trop prudent. Et si je tombais en rade de lecture cela serait fâcheux.

Un commentaire sur “La PAL de Maurice

  1. Voilà une bien jolie PAL !
    Je suis curieuse de connaître ton avis pour Phare 23, le seul roman de ta liste que j’ai lu.
    J’ai noté quelques pavés de mon côté aussi (et cela me permet ainsi de participer au challenge littéraire de Brize).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s