La fille qui avait bu la lune de Kelly Barnhill

Je n’attendais rien de ce petit roman jeunesse sinon de passer un agréable moment.

Je me suis surprise à le dévorer en deux soirées à peine! On y suit Luna et sa grand-mère adoptive la sorcière Xan et un monstre des marais Glerk et un dragon minusculus au coeur enormus Fyrian. Ils vivent dans un marais au fond des bois mais il y a un problème de magie avec la petite Luna.

bty
bty

Je ne vous en dirai pas plus. J’en ai déjà trop dit. Retenez que cette petite pépite m’a beaucoup fait penser à un ghibli dans l’univers poétique créé par l’auteure. Une douceur dans l’écriture parachève d’envoûter le lecteur et de l’embarquer dans ce petit monde fouillé et complexe.

C’est un conte d’une très grande richesse sur l’amour, le partage et le don de soi. Il peut être lu dès la primaire et jusqu’à l’âge adulte! Son propos délicat parlera à chacun de nous. Ils sont rares les livres jeunesses capables d’une telle prouesse.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s