Roslend de Nathalie Somers

roslend

Roslend est une trilogie jeunesse de qualité qui mêle avec plus ou moins de brio la grande Histoire et le récit d’aventure dans un monde parallèle.

Nous suivons les aventures de Lucan et de son amie Catriona lors du bombardement de Londres pendant la Seconde Guerre mondiale pour le premier tome et plus largement ensuite jusqu’à la capitulation allemande.

Le récit est fondé sur un postulat très original qui en fait tout son intérêt : notre monde est collé à un univers parallèle, l’Alter Monde, où tout ce qui s’y passe à un écho dans l’autre monde. La richesse de l’univers de l’Alter Monde, l’inventivité de Nathalie Somers est le vrai point fort du récit, car il fait oublier toutes les inexactitudes et les maladresses du récit historique. J’ai par exemple était très gênée par cette évocation des colonies dans le troisième tome comme de « belles régions françaises ». 

Au niveau de la trame narrative, sans être révolutionnaire, elle fait le job et nous entraîne dans des aventures rythmées et prenantes. On a toujours envie de connaître la suite et ça, c’est toujours bon signe ! Par contre, l’utilisation des même ressorts narratifs pour relancer l’action a tendance à essouffler le récit et à agacer le lecteur. Je pense notamment à l’utilisation du cadran qui a tendance à tourner au comique de répétition malgré lui. MAIS! La plume de Nathalie Somers est vraiment agréable à lire et mérite qu’on s’y arrête. Son écriture est maîtrisée et vraiment agréable à lire.

Les personnages, quant à eux, sont agréables à suivre et attachants même si certains sont plus réussis que d’autres. Il y en a beaucoup, mais vous ne risquez pas de vous y perdre tant les traits de caractère stéréotypé servent à camper la figure comme dans une scène de la comedia dell’arte. Par contre, j’ai été exaspérée par le personnage de Lucan. Il est d’une naïveté qui confine à l’idiotie. Alors oui, je sais, l’adolescence, le cheminement vers l’âge adulte tout ça… Mais avouons que c’est un bon gros mufle qui ne mérite pas ce qui lui arrive !

Pour finir, bien que je râle (en même temps, vous êtes sur le boudoir), j’ai apprécié ma lecture et j’ai lu le tome 2 et le tome 3 en l’espace de 10 jours. Si ce n’est pas un signe ça ! 

Un commentaire sur “Roslend de Nathalie Somers

  1. et bien… Le sujet me plait tout comme l’idée d’un monde parallèle. Même si c’est une littérature destinée aux jeunes je pense que je la lirai à l’occasion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s