Pourquoi Lire?

La lecture est ce qui sépare le monde en deux. D’un côté, il y a ceux pour qui la lecture est un acte naturel et de l’autre côté il y a cet inconnu qui ne touche pas aux livres. Celui pour qui la lecture est un territoire inconnu piégé dès le départ par la phrase étrangleuse, l’araignée du sens qui englue dans sa toile le malheureux qui peine sur son texte et relit encore et toujours les mêmes mots sans pouvoir en extirper le sens. 
En tant que passionnés de livres, on a beaucoup trop tendance à oublier que le terrain de jeu familier et pour beaucoup un territoire hostile beaucoup trop difficile d’accès. En effet, la lecture demande du temps et des efforts ; pourtant nous n’avons jamais autant lu. Nous lisons toute la journée sur nos smartphones, nous saturons les échanges de mots et d’écrits. Ce n’est pas anodin si les adolescents aujourd’hui préfèrent passer par le sms plutôt que par l’oral pour se confier. La parole est terrible, elle libère en même temps qu’elle expose ce que nous sommes ; la barrière de la lettre semble alors un déguisement acceptable pour enrober la pensée dans un vêtement de théâtre.
Mais qu’est-ce qui différencie l’action de lire et l’acte de lecture ?
L’action nous permet de survivre alors que l’acte nous permet de vivre.
Lire est un acte d’indépendance où le lecteur décide de s’éloigner du monde durant sa lecture.
Lire est un acte révolté, car dans un monde où est glorifié l’instantané, la lecture, elle, est un éloge de la lenteur.
Lire est un acte conscient et réfléchi qui demande au lecteur une implication totale. On ne peut pas lecturouiller ou alors c’est que ce livre est vraiment mauvais.
Lire est un acte libérateur qui permet une évasion de l’esprit dans des mondes inexplorés.
Lire est un acte formateur où l’esprit se fait critique et enrichit la parole du lecteur.
Lire est une méditation. Face à son livre, le lecteur est face à lui-même, car face à son choix (cela ne fonctionne pas pour les lectures imposées quoi que…)
Lire enfin est un plaisir qui nous nourrit et nous permet de grandir.

Il y a des milliards de raisons de détester la lecture. Mais il n’y a pas trente-six solutions pour éclairer l’esprit, le rendre conscient, ouvert sur le monde et les autres, intelligent et critique. Pour être libre, l’esprit doit lire.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s