littérature contemporaine

San Miguel de T.C Boyle

San Miguel est à l’image d’un ermite à la fois bourru, chaleureux, tendre et rigoureux. Ce récit d’une lutte, d’un perpétuel pas de deux entre l’homme et la nature est une ode à la vie, une réflexion très riche sur la relation qu’entretient chaque être avec l’environnement qu’il soit illusoirement domestiqué ou non. Cette dans à couteaux tirés entre les protagonistes et l’île, qui est en réalité la véritable héroïne, ne peut qu’augurer d’une fin aussi tranchante que tragique. San-Miguel-205x300

Cette figure solitaire, bout de rocher battu par les flots permet à T.C Boyle d’exploiter l’oxymore éternel qui anime tout îlien: celle de la liberté absolue prisonnière des éléments lorsque ceux ci décident d’empêcher le bateau de ravitaillement de mouiller et les nouvelles de passer.

Cet enfermement fait de cette fiction un huis clos au grand air où la lourdeur de l’atmosphère fait écho à la densité textuelle fourmillante d’une symbolique toujours juste et poétique. Construit en diptyque, écrit du point de vue des femmes, gardiennes du foyer, ce texte, tentaculaire, explore deux facettes de l’histoire américaine: celle de la fin du XIXe siècle, les années 1880 et 1890 et celle des années folles et de la prohibition. T.C Boyle s’est inspiré des carnets intimes, rédigées par ces femmes ayant vécu sur l’île, pour ce roman parfaitement maîtrisé au souffle épique et à l’écriture intimiste. Il siffle un air de révolte tout en accablant jusqu’à la folie ces Robinson des temps modernes volontairement échoués.

San Miguel est sans aucun doute, un très grand roman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s