Fantastique

Rêve de Martial Caroff

Cette fois-ci, Martial Caroff nous entraîne à la découverte des terres aborigènes australiennes dans un roman devenu hybride entre une enquête policière et un essai sur une des plus anciennes cultures humaines encore vivante à ce jour. couv54194206

Les descriptions des peintures rupestres, le récit de la mythologie aborigène, l’explication de la notion de rêve font partie intégrante de la narration. Ces éléments sont déterminants dans l’enquête de l’archéologue Jacques Kieffer sur les métaterriens. Ils demandent au lecteur une attention accrue car l’exposé est brillant mais complexe. Il est, cependant, un réel plaisir car vous ressortirez plus riche culturellement de cette trilogie.

Vous l’aurez compris, Martial Caroff nous convie à une rêverie ethnologiste plus qu’à une aventure centrée sur quelques personnages emblématiques comme il a pu le faire dans les deux précédents volumes d’Intelligence. Le rythme plus contemplatif reste néanmoins dynamique par une plume plaisante et sonore. La vivacité imprimée au récit empêche les lourdeurs professorales lors des paragraphes (des leçons) sur la culture aborigène.

Je ne souhaite pas vous en révéler plus car votre plaisir de lecture en serait diminué.

En conclusion de cette trilogie, je suis séduite par cet auteur qui sait allier la littérature aux sciences (humaines ou dures) dans un mariage étonnant et franchement réussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s