Fantasy

Le porteur de lumière, T.1 Le prisme noir de Brent Weeks

Brent Weeks est un conteur qui a le don d’écrire des récits d’aventure enjoués et pittoresques, agréable à suivre et surtout propice à l’évasion. Pour moi, il s’agit du genre de récit que je me réserve comme lecture du soir où je m’enroule dans l’histoire comme dans ma couette et où les personnages me semblent être de vieux amis. Ici, aucune fioritures, ni effet de style, ce n’est clairement pas le but recherché. Tout est pensé pour être divertissant bien que le récit soit clairement calibré, il n’en demeure pas moins rafraîchissant par des trouvailles et des retournements de situation explosifs. couv56459232

Brent Weeks joue avec le lecteur. Il titille notre rapport affectif aux personnages, nous mène par le bout du nez, casse l’ambiance… Bref, cet auteur est aux commandes de son récit du début à la fin sans temps mort et sans jamais laisser la possibilité, à nous, pauvre lecteur, de souffler un peu.

Le système de magie est intéressant. Brent Weeks utilise la couleur comme Brandon Sanderson a pu le faire, déjà, avant lui (petite inspiration?). Autour de cette magie gravite toute une encyclopédie/mythologie très riche créée par l’auteur. Les explications sont parfois un peu longues et laborieuses mais ne durent jamais assez longtemps pour être vraiment gênante dans le rythme narratif.

Je l’ai dit au début de cette chronique, j’ai adoré les personnages qui sont le point fort de ce premier tome. Ils vous réserveront des surprises mais aussi des fous rires! Ils sont tous en apparence des caricatures d’eux-même et des rôles clefs qu’ils détiennent mais Brent Weeks a su jouer avec les codes afin de mieux les détourner.

Le seul bémol est la trame narrative qui bien que très riche et complexe brasse toujours les mêmes thèmes de la fantasy épique; vengeance, guerre, religion et amour; sans jamais vraiment s’écarter d’une ligne droite bien qu’à la fin de ce premier tome les intrigues secondaires abondent et promettent un second tome de folie.

Publicités

Un commentaire sur “Le porteur de lumière, T.1 Le prisme noir de Brent Weeks

  1. Un vrai coup de coeur, pour ma part 😉 J’attends le tome 4 avec impatience !

    Je n’ai qu’un seul petit bémol à propos de cette série : la complexité du système de magie. J’ai vraiment eu du mal à comprendre, au début, et ai dû persévérer pour poursuivre ma lecture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s