littérature contemporaine

Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro

J’ai passé mon temps pendant cette lecture à me demander pourquoi je continuais à lire ce livre. Par acquis de conscience, je suppose, j’ai voulu aller jusqu’au bout me disant que le sursaut d’intérêt viendrait… avec le temps. Mais oui, bien sûr. Je suis passée à côté de cette lecture. Le style m’a profondément rendu amorphe tant celui-ci est plat. La narration se traîne et s’éparpille dans des longueurs soporifiques. couv64467669

En réalité, il faut que je vous avoue que je n’ai absolument rien ressenti pendant cette lecture. En d’autres termes: je me fous complètement de cette histoire horrible parce que je trouve que le concept de cette uchronie est déjà dépassé. Et en plus, les personnages sont des parangons de niaiseries qui acceptent tout sans broncher. Ils ne sont pas crédibles et ajoute à l’ennui de ce récit.

J’ai conscience que cette critique n’en est pas vraiment une car elle est le fruit de mon ressenti que je dois exprimer afin d’évacuer cette frustration du livre qu’on a détesté alors que tout le monde nous a dit qu’il était l’œuvre d’un génie. La seule chose que j’ai beaucoup apprécié est le dernier paragraphe… désespérément seul tout à la fin se languissant d’une histoire à la hauteur de ces quelques lignes à la poésie sobre et dépouillée disant tout en peu de mots.

Publicités

Un commentaire sur “Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s