Fantasy

Hurlemort de Serge Brussolo

A Hurlemort, chantent les loups et pérorent les villageois pétris de superstitions. Entouré par la forêt, le village coupé du monde vit au rythme des saisons immuables dans une lente agonie dû à la mort inéluctable des anciens dieux se cachant dans les bois. Céline, l’héroïne du récit, est une héroïne dans le sens premier du terme, dans la définition antique: elle est la marquée vivant entre les hommes et les dieux. Se mêle la thématique de l’intouchable et de la sorcière médiévale donnant déjà à ce roman une patine unique. couv63780709

Cette histoire se déroulant dans un moyen âge courtois délabré est d’une puissance rare du fait d’une écriture forte et d’un style qui est en réalité une déclaration d’amour à la langue française. L’atmosphère révèle la misère humaine la plus crue, la plus criante par l’opposition au début avec le livre d’heure où les illustrations décrivent le fantasme de l’âge d’or où chaque paysan est une noble personne.

La présence du sexe dans le récit dît avec les mots les plus familiers, voire les plus durs est un rappel constant d’une finamor inversée, débarrassée de tout ses artifices. Le roman de chevalerie est, ici, un prétexte à la mise en lumière de la pauvreté intellectuelle et sociale de ce village coupé de tout. Les multiples références au roman arthurien, avec la forêt par exemple (je vous laisse découvrir le reste), témoigne d’une écriture érudite.

De plus, elle coule agréablement et le texte se love dans les doigts du lecteur le poussant à tourner les pages de cette tragédie, au sens plein du terme, avec délectation comme l’on suit un conte à la veillée.

Pour vous pousser à découvrir ce roman pas comme les autres, je vous laisse avec la première phrase:

« C’était un vilain livre d’heures acheté jadis à un colporteur arrivé au village à demi mort de froid. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s