Fantastique

Homo Vampiris de Fabien Clavel

Fabien Clavel nous plonge dans un futur pessimiste où la pollution a ravagé notre environnement et où une bataille politique entre vampires fait rage. Il revient à l’essence première du mythe vampirique, c’est-à-dire, une créature bestiale très portée sur le sang, la traque et la violence. Ici pas d’histoire d’amour bleuette et de vampire brillant de mille feux au soleil. couv24775090

Ce thriller est construit selon un schéma traditionnel. L’auteur distille les informations au fur et à mesure; de manière à ce que le lecteur reconstruise le puzzle petit à petit et voir graduellement émerger la trame. Sauf qu’à trop vouloir laisser dans le flou, à trop vouloir être subtil, Fabien Clavel frustre son lecteur. Il semble laisser la porte de la compréhension juste assez ouverte pour qu’il nous soit impossible d’accéder au raisonnement complet. Ce qui est dommage parce que le début qui présente trois récits finissant par se croiser est certes d’un très grand classicisme mais il est juste assez mystérieux et intriguant pour pousser le lecteur à dévorer ce livre!

Sinon, à part ça, je vais arrêter de râler, et vous parler de la construction des personnages. Ils ont tous une qualité, LA qualité: une part d’ombre que Clavel excelle à exploiter leur donnant une vie propre et indépendante des uns des autres. Le personnage de Zéro, vampire simple d’esprit, est une réussite et propose une réinvention intéressante du personnage vampirique.

Le thème de la mémoire mêlé à celui du sablier qui coule est un des axes du roman et nous donne de très belles pages de réflexion sur la définition du souvenir et sa perte.

Servie par une plume puissante et précise, ce récit vous tiendra jusqu’à la dernière page et vous fera voyager de Paris à la Chine. Mais ce qui m’a le plus plu dans cette histoire et le fait que les personnages se déplacent en train faisant ainsi renaître de vieux rêves de transsibérien et d’Orient-Express.

Publicités

5 commentaires sur “Homo Vampiris de Fabien Clavel

  1. Je suis en train de lire Furor de l’auteur et qu’est-ce qu’il écrit bien je trouve ! Sinon, je suis fan de la couv’ (et un commentaire inutile, un !) 😀

    1. Furor est dans ma PAL. J’aime énormément cet auteur qui construit des mondes à chaque fois différent. Il est capable de se renouveler. Et ça c’est rare!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s