Bit-Lit

Rebecca Kean t.1 Traquée de C. O’Donnell

Un peu de littérature légère pour changer!

C’est toujours pareil quand j’entre dans ce type de livre, j’ai un moment d’adaptation assez déroutant et grisant. Les dialogues sont creux, l’héroïne (Rebecca, donc) a une grosse tendance à exhibitionnisme; façon oups tu m’aide à descendre de l’échelle mais j’ai oublié de mettre une petite culotte sous ma jupe hihihi. Je reste toujours plantée face à mon livre pendant dix minutes, complètement sceptique et puis je me dis: allez, c’est pas grave, de toute façon tu comprends rien à ce que la prof de littérature anglaise baragouine alors autant continuer! couv75341631

Donc j’ai continué ma lecture. C’est du grand n’importe quoi…. et c’est la raison pour laquelle je suis en train de lire la suite, je l’avoue. Le style est fade comme pour la grande majorité des livres faisant partie de ce genre mais l’écriture soutenue et rythmée nous plonge dans l’univers déjanté d’une jeune maman sorcière qui en plus d’être prof de fac, torture ses ennemis afin de résoudre une enquête avec sa meilleure amie, lycanthrope.

Comme d’habitude, les histoires d’amour ne sont pas crédible (seul True Blood a une place dans mon coeur de toute façon); les relations entre les personnages évoluent d’une manière totalement aléatoire. En fait, il faut accepter la Vraisemblance Absurde contenue dans tous les romans de bit-lit et après vous ne décrocherez plus.

Je terminerais sur la petite fille de Rebecca, Leo. Elle a dix ans et elle parle comme une jeune femme de vingt ans qui réciterait un texte de série Z mais on s’y fait, bizarrement.

Bref, c’est nul mais ça défoule =D

Publicités

2 commentaires sur “Rebecca Kean t.1 Traquée de C. O’Donnell

  1. Je l’ai lu aussi il y a quelque temps pour essayer vu que j’en entendais parler partout. Même ressenti que toi. L’héroïne est antipathique je trouve et ça manque d’humour. Bon, ça se lit bien par rapport à d’autres que je n’ai même pas réussi à finir. Mais le cliché du vampire aux longs cheveux blancs et au pantalon de cuir moulant, ça me fait toujours marrer XD

    1. J’ai hurlé de rire en lisant cette première description XD
      Cette série est quand même un enchaînement de clichés mais c’est ce qui fait son charme. On se marre en la lisant (mais c’était peut être pas le but de l’auteure….)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s