Fantasy

D’autres royaumes de Matheson

Le début était prometteur, Alex White, un vieil écrivain de roman de gare fantastique, raconte un épisode de sa jeunesse avec force utilisation de parenthèses pour intervenir de façon impertinente dans son récit. L’histoire débute dans les tranchées en 1918 et se poursuit avec une évocation de son enfance pour le moins assez malheureuse avec un père militaire totalement dingue. S’ensuit après cette longue introduction qui présageait le meilleur, l’arrivée de l’aventure fantastique en elle-même: Alex White atterrit à Gatford, petite bourgade anglaise en hommage à son compagnon d’armes mort au combat. C’est ici que les choses se corsent… Pourtant, la description première du village entre fantasme et dure réalité est une franche réussite. Mais la narration se fait linéaire, plate et sans aucune surprise. Pire, elle ressasse un des clichés les plus sexistes: l’homme est confronté à deux types de femmes: la vierge et la putain. Je ne vous en révélerais pas trop en vous disant que la vierge est une fée virginale et la putain, une sorcière démoniaque dans la quarantaine ( le héros a 18 ans voilà, voilà). couv45521794

Pour conclure sur les personages, ils sont fade et sans aucune épaisseur. Ce qui est surprenant de la part de Matheson qui est rappelons le l’auteur de Je suis une légende ou l’Homme qui rétrécit.

Et que dire cette histoire d’amour complètement mièvre et dégoulinante. Rien, c’est beaucoup trop affligeant.

 Bref tout est survolé, rien n’est abouti. C’est une franche déception. Le fantastique donne l’impression d’être en carton pâte. En fait, tout est kitsch. Imaginez un merveilleux gâteau à l’américaine décoré comme un camion volé et à l’intérieur un vulgaire gâteau au yaourt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s