Fantasy

Le serment de l’épée T.2 de Weber

Deuxième partie des aventures de Bahzell, les cent premières pages s’enchaînent joyeusement dans une foule de péripéties enlevées. Par la suite, par contre, cela se gâte. En effet, Weber a la fâcheuse tendance à rajouter des couches et des couches de personnages et d’actions sans aucun fil directeur un tant soit peu logique pour le lecteur. Je ne nie pas la cohérence de l’ensemble mais un peu d’explication sur les personnages ne feraient pas de mal. La lecture devient très vite laborieuse car on se perds dans les méandres décousus d’un récit qui s’égare en chemin.   couv18881275

C’est bien dommage car sans être révolutionnaire, ce récit semblait être un agréable développement d’un thème 100 fois rebattu en fantasy: l’affrontement des dieux entre eux et les mortels au milieu.

Comme dans la première partie, rien n’est fait dans la finesse. Cela fait le charme de cette quête mais pourrait en agacer certains. L’humour un peu lourdingue, pourtant, participe à la légèreté de l’ensemble et donne une aération bienvenue à une plume qui va parfois beaucoup trop vite.

Bref le début était une belle promesse. Cela se gâte sur la fin.

challenge littérature de l’imaginaire: 74/60

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s