Classiques et cie·littérature contemporaine

Accordez-moi cette valse de Zelda Fitzgerald

Premier roman de la femme de Fitzgerald écrit alors qu’elle séjournait pour la première fois en hôpital psychiatrique, ce roman surprends par son inégalité mais aussi par son pouvoir de fascination. Femme de l’ombre, Zelda se dévoile, ici, dans un roman semi-autobiographique où sa vie de couple pendant l’entre-de-guerre est racontée du début jusqu’à un certain point. Est évoqué des souvenirs d’enfance, les premières vacances sur la côte d’azur, la vie à Paris et celle en Italie en tant que danseuse. Ce livre pourrait être une suite de clichés sur un couple de riches américains en goguettes en Europe. Il l’est d’une certaine manière mais l’art de son auteure est de dépasser ce stade en nous proposant des descriptions saisissantes à travers des descriptions sensorielles d’une rare poésie mais qui ont trop souvent tendance à retomber platement sur la terre ferme tant le kitch niaiseux est lourd. couv20302287.gif

Le passage le plus intéressant est, sans doute, celui où Alabama découvre la danse et s’y donne corps et âme. Les descriptions s’envolent, le style atteint la grâce et les pages s’avalent.

Malheureusement, la plume de Fitzgerald est cryptée la plupart du temps. Certaines allusions resteront sans réponses. Certains instants de génies resteront obscurs car les phrases se faisant surréalistes deviennent des codes frustrant pour le lecteur qui ne possède pas la clef.  

La frénésie d’écriture est déroutante. Les lignes s’emmêlent sur la page, les paragraphes sautent et ressautent; peut être est-ce l’expression de la folie de l’écrivain. Je ne sais pas. Cette lecture m’a déconcertée. Je ne sais pas quoi en penser. Je pensais lire une histoire d’amour. Elle n’est pour finir qu’un prétexte à l’élaboration de la figure d’Alabama, héroïne et double de Zelda.

J’ai surtout eu l’impression d’entrer dans l’intimité d’une femme inadaptée au Monde et qui n’a pas su s’y faufiler faisant ainsi irrémédiablement penser à une figure tragique dont le destin est déjà achevé dès la naissance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s