SF

Autremonde T.8/ Les Dieux de lumière de T. Williams

Dernier tome de cette immense saga, Tad Williams nous livre un final digne des plus grandes productions épiques! L’action est une suite de révélations, de coups de théâtre, de rebondissements et j’en passe et des meilleurs… autremonde,-tome-8---les-dieux-de-lumiere-150590-250-400

Ce livre est du grand spectacle où l’auteur donne tout! Tous les secrets sont dévoilés, tous les fils de l’intrigue se rejoignent, tous les parcours des personnages concordent. Tout est dit et le lecteur jubile car le noeud de l’intrigue semble se dénouer comme par magie.

Le style est toujours au rendez-vous. Les dialogues sont plaisants et incisifs. Personne ne parle pour ne rien dire. La narration est ample tout en restant détaillée. Il n’y a jamais ( ou si peu) de rupture de rythme ( merci au traducteur!).

De plus, ce tome pose la question fatidique de la vie virtuelle. Cette variation autours du thème du golem nous incite à nous poser l’interrogation suivante: un ensemble de données, créé par l’homme, formant une créature est-il vivant, doué d’une conscience?

Je ressors de cette lecture avec une pointe de mélancolie car elle est terminée mais avec le sentiment d’avoir appris quelque chose ( n’est-ce pas le but de la littérature?)

Challenge littérature de l’imaginaire: 50/60

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s