Fantasy

La marche du Nord de Foveau

Que dire?

Le style aurait pu être bon si seulement l’auteur avait pu s’en tenir à un registre soutenu sans aucune faute de français!

L’histoire aurait pu être plaisante si seulement elle ne s’était pas embourbée dans l’inaction la plus complète du colon rendant visite aux sauvages sanguinaires.

La critique du colonialisme aurait pu être intéressante si l’auteur nous avait évité le discours sirupeux de l’indigène indien vantant les mérites de la Nature à la Mère Feuillage.

J’ai aimé dans les 70 premières pages. A la 120e page, j’ai abandonné.

Pas assez de matière, pas assez d’esprit.

 

challenge de l’imaginaire: 1/48
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s